Ripoll Mira redimensionnée

La chanson comme art vocal, conteur et poétique…sous le bâillon ? ! sauf en Suisse !

Bonjour,

la Suisse ôte le bâillon, mes concerts à l’Esprit frappeur sont confirmés les 22 et 23 avril prochain ! Du coup je présenterai le nouveau spectacle sur Aragon, ce sera une avant-première, c’est toujours à l’Esprit Frappeur que j’étrenne mes spectacles…c’est comme ça.

Le disque devrait sortir en juin. Merci à toutes les personnes là, autour, de près ou de loin. 

 BON DE SOUSCRIPTION

12 poèmes d’Aragon mis en musique par Véronique Pestel

Présentation de l’album par JC Barens et V.Pestel

Véronique Pestel, le 14/04/2021

NOUVEAU SPECTACLE

& NOUVEAU DISQUE

Le disque sera en vente sur ce sîte

à partir de fin juin

Les souscripteurs l’auront reçu avant

Un piano et des mots

Véronique Pestel a l’art de rendre la poésie musicale et vivifiante. Ses mises en musiques de poètes connu.e.s ou inconnu.e.s, alliées à la force de ses propres textes, la situent dans  la chanson de caractère littéraire et intimiste

Une carrière francophone et 10 albums

L’Olympia en 1995, le Café de La danse  en 2016, les Prix Charles-Cros et Jacques-Douai,  jalonnent cette carrière francophone qui, avec la complicité de son producteur Jean-Claude Barens, la mènera dans plus de vingt pays et la verra collaborer avec divers musiciens, habiller ses textes de musiques allant du jazz à la java, de l’acoustique à l’électro douce, pour aller jusqu’aux guitares vibrantes des musiques du monde de Jean Duino qu’elle a choisies pour son album Intérieur avec vue (2019).

Le dixième album, Mon ARAGON, est attendu pour le mois de juin 2021, elle en a confié la réalisation à Patrick Brugalières avec lequel elle avait déjà travaillé pour l’album précédent.

Une intégrale de ses textes de chansons

C’Anthologie ! (2019) rassemble la majeure partie des textes de chansons écrits par Véronique Pestel depuis ses débuts, Jean-Claude Barens l’a publié en tête de sa collection Terres d’encrages

Extrait de concert

Faire Autrement à sa création au Café de la Danse, avec Clément Wurm au violon.

” Vous connaissez beaucoup d’interprètes  qui passent ainsi allègrement de la chanson à la littérature ?  Qui vous incitent, une fois revenu chez vous,  à ouvrir ces livres dont elle vous a magnifiquement dits des extraits et qui ont fait le miel des ses chansons ?” 

Serge Pauthe, extrait de sa chronique à la suite du spectacle “Paroles de sages, Femmes de paroles” donné à Buis-Les-Baronnies pour Amnesty international, le 23 mars 2019.